samedi 13 janvier 2018

Dans les brumes de Grizzly Falls de Lisa JACKSON

Résumé
Grizzly Falls, Montana : terminus d’une traque mortelle
Le cauchemar a commencé dans la moiteur du bayou de Louisiane. Pour échapper au meurtrier qui la poursuit sans relâche, Anne-Marie Calderone a fui La Nouvelle-Orléans et rejoint Grizzly Falls, en espérant sauver sa peau grâce à l’aide du shérif Dan Grayson, sa dernière chance.
Mais, ici aussi, le cauchemar la happe. Une jeune femme est retrouvée morte dans la rivière gelée, l’annulaire de la main gauche sectionné. Le signe que le tueur sait où se cache Anne-Marie…
Dans ce thriller aux allures de conte maléfique, Lisa Jackson peint une Amérique dominée par la beauté froide et cruellement indifférente de la nature, hantée par des figues criminelles hors du commun.

Editeur : Harper Collins
Nombre de pages : 425
Année de parution : janvier 2017


Mon avis
Lu en (2 partie) du 03/01 au 12/01
Dès le début nous sommes plongé dans l'atmosphère de ce roman, on s'imagine très bien les lieux, les situations et les personnages de ce roman   qui se déroule dans la neige et le froid, dans une petite ville du Montana où d'ordinaire tout est tranquille mais voilà un tueur a décidé d'y poser ses bagages en même temps qu'une jeune étrangère dont personne ne sait rien mais qui arrive à se fondre dans la masse et à trouver un travail,  il s'agit de Jessica ou Anne-Marie ou ..... elle a tellement d'identités en fait ! 

Jessica se cache et vit dans la peur d'être retrouvée par son époux, toutefois on se demande au fil des pages si elle est victime ou coupable car elle a quelque chose à se reprocher ça c'est sûr ! mais quoi ? Toutefois on se demande ce qu'il  a bien pu se passer autrefois pour qu'elle est si peur aujourd'hui , pour qu'elle regarde constamment derrière elle, qu'elle est peur d'être suivie ? Ses mensonges sans limites dans le passé ne vont pas l'aider la sauvée, la seule personne qui aurait pu l'aider, le chef de la police de Grizzly falls est malheureusement décédé, elle se retrouve vraiment seule ! 

A côté nous avons 2 inspectrices du tonnerre, dynamiques, professionnelles, fidèles envers leur chef qu'elles ont perdu, mais qui ont également une vie à côté du travail qui ne se révèle pas toujours simple entre leurs enfants et leurs amours il faut savoir tout gérer ce qui n'est pas facile !

Un bon roman que j'ai pris plaisir à lire


vendredi 12 janvier 2018

Parfaite de Caroline KEPNES



Résumé :

Je sais tout de toi. Tu es parfaite. Je t'aimerai à la vie, à la mort. Tu es à moi pour toujours. Lorsque Beck pousse la porte de sa librairie, Joe est immédiatement sous le charme. Ravissante, effrontée, sexy, elle est tout simplement tout ce qu'il cherche chez une femme. Et quand Joe aime, il est prêt à tout pour parvenir à ses fins... Quelques semaines plus tard, la vie de Beck n'a plus de secrets pour Joe. Il a trouvé son nom, son adresse, s'est procuré accès à ses emails, il la suit virtuellement sur les réseaux sociaux et physiquement dans les rues de New York. Avec un peu d'organisation, une " vraie " rencontre est vite provoquée, et comment résister à un garçon qui devance vos moindres désirs, semble deviner vos pensées les plus intimes ? Et lorsque des personnes de l'entourage de Beck sont victimes d'accidents macabres, c'est tout naturellement dans les bras de Joe que se réfugie la jeune femme. Mais si Beck ignore l'ampleur de l'obsession de son nouveau petit ami, Joe ne connaît pas non plus toutes les facettes de sa bien-aimée... " Aussi intelligent que glaçant." ELLE

Editeur : Pocket

Date de parution : 10 juin 2016

Nombre de pages


Lu 05/01/2018 au 09/01/2018

J’ai été attirée par la couverture du bouquin,  ajoutons à cela le court  résumé en lettres de sang qui annonce une histoire malsaine et obsessionnelle et forcément j’ai  eu envie de le lire !

Je m’attendais à retrouver une atmosphère  angoissante, un thriller psychologique qui nous fait bien froid dans le dos  un peu comme dans le roman de Elizabeth HAYNES : Comme ton ombre donc quand je me suis rendu compte au fil de ma lecture que ce n’était pas ce à quoi je m’attendais j’ai été déçue.

Joe, est un jeune libraire qui tombe sous le charme d’une cliente, Beck qui est étudiante, une obsession se développe rapidement pour elle. Joe la surveille quelques temps et pénètre chez elle une fois,  donc on peut se dire que ça commence bien, mais nos deux personnages se mettent en couple rapidement et la mayonnaise retombe.

Joe est obsédé par Beck, il ne la veut que pour lui, par conséquent il  va faire en sorte d’éliminer toutes les personnes de leur entourage qui le gêne. Tous ces meurtres sont un peu tiré par les cheveux car personnes ne se pose de questions concernant leur disparition.

Malgré le fait que je voulais continuer ma lecture avec l’espoir d’être complétement captivée, car un petit quelque chose me disait que….peut être….. et bien non !

J’ai trouvé le rythme trop lent ce qui peut vite faire décrocher le lecteur, ça tourne en rond et les situations sont plus ou moins tout le temps les mêmes.

jeudi 4 janvier 2018

Passé à vif de Lisa JACKSON

Résumé :
En compagnie de Jon, son fils de quinze ans, Kate Summers mène une vie paisible à Hopewell, une petite ville de l’Oregon recouverte comme chaque année d’un manteau de neige.

Une vie paisible en apparence seulement... car elle reste hantée par la peur : et si, un jour, quelqu’un venait lui réclamer cet enfant qui n’est pas le sien et qui ignore le secret de sa naissance ? D’autant que Jon lui a récemment confié faire des cauchemars qui le terrorisent, dans lesquels un homme qui prétend être son père essaie de le tuer...

Aussi Kate est-elle envahie par la terreur quand elle s’aperçoit que l’inconnu qui vient d’emménager dans la maison voisine de la sienne essaie par tous les moyens d’entrer en relation avec Jon... Qui est cet homme séduisant et mystérieux qui semble dissimuler de lourds secrets ?

Pourtant, ce que Kate ignore encore, c'est qu’elle et son fils sont déjà cernés par le mensonge et la trahison. Et surtout par des gens qui ne reculeront devant rien, pas même le meurtre, pour parvenir à leurs fins...

 Éditeur : Harlequin (01/02/2013) 
Nombre de pages : 506

Lu en janvier 2018
Mon avis

Tout est réuni pour avoir un roman plein de suspens.

Nous faisons la connaissance de Kate qui a perdu son époux et son enfant dans un tragique accident, afin de pouvoir se relever de ce drame elle décide de quitter son travail et la ville où elle vit.

A ce moment, on lui demande de bien vouloir recueillir un nouveau né et de l’élever comme son propre enfant.  Kate hésite pour finalement accepter, en ayant la certitude que jamais les parents biologique viendront réclamer l'enfant.

Quand enfin, après plusieurs années, elle arrive à se détendre et à se persuader que tout ira bien,  rien ne se passe comme prévu, des personnes malsaines ont décidé de récupérer l'enfant cout que coute , s'enchaîne alors un macabre déroulement où son coeur de maman fait preuve de toute la force et l'amour qu'elle possède.
Impossible de lâcher ce bouquin !

mardi 13 juin 2017

Derrière les portes de Paris B.A

Résumé
En apparence, Jack et Grace ont tout pour eux. L'amour, l'aisance financière, le charme, une superbe maison.  Le bonheur. Vous connaissez tous un couple comme celui qu'ils forment, le genre de couple que vous aimeriez connaître mieux. Vous adoreriez passer davantage de temps avec Grace, par exemple. L'inviter à déjeuner, seule. Et pourtant, cela s'avère difficile. Vous réalisez que vous ne voyez jamais Jack et Grace l'un sans l'autre. Est-ce cela que l'on appelle le grand amour ? À moins que les apparences ne soient trompeuses. Et que ce mariage parfait ne dissimule un mensonge parfait. Car pourquoi Grace ne répond-elle jamais au téléphone ? Et pourquoi les fenêtres de la chambre sont-elles pourvues de barreaux ? 

Editeur : Hugo Thriller
Nombre de pages : 417
Date de parution : janvier 2017

Mon avis 
Lu du 11/06/2017 au 13/06/2017

Deux jours pour le lire ! Autant vous dire que j'ai dévoré ce bouquin qui nous prend aux tripes ! Un vrai coup de coeur !

Grâce fait la connaissance d'un homme dont tout réussi, réussite professionnelle, sociale, et financière. Il présente bien, est cultivé, du vocabulaire, un entourage presque mondain ! Bref, l'homme parfait peut être ?

Oui mais voila ! Les apparences sont parfois trompeuses !

Derrière cet homme charmant à qui on donnerait la lune, dont certaines aimerait que leur époux soit comme lui, attentif, aimant, protecteur , se cache une personne, manipulatrice, cruelle et  qui nous fait froid dans le dos.

Grace n'a rien vu venir, tout comme le lecteur d'ailleurs, on ne s'attend absolument pas cette suite d'évènements, et quand le tout arrive on se demande comment Grâce pourrait y échapper, on y réfléchit, on se pose des questions et on se dit c'est possible !  

Je ne pouvais pas lâcher mon livre, j'étais carrément absorbé par l'histoire, il me fallait absolument savoir ce qui allait se passer, et même lorsque je refermais mon livre mon esprit était encore avec Grâce, ne sachant comment elle pourrait s'en sortir, me demandant ce que moi je ferais si j'étais à sa place, et ça ....ça fait peur car on ne voit aucune issue ! Comment je ferais pour me sortir des griffes de cet homme qui ne me laisserais aucune chance de lui faire échapper. 

Bravo à l'auteure qui a su mener son roman d'une main de maître et jouer les nerfs de ses lecteurs ! 

Les ombres qui attendent de Carlène THOMPSON

Résumé :
Certains secrets ne peuvent rester enterrés.

La vie de Marissa Gray a basculé quand sa meilleure amie Gretchen a fait une chute mortelle sous ses yeux au cours d'une escapade entre amis.

Envers et contre tous, Marissa a toujours affirmé que Dillon Archer, le petit ami de Gretchen, l'avait bel et bien poussée dans le vide.

Mais personne, pas même son fiancé, n'a voulu la croire. Lorsqu'elle revient à Aurora Falls comme journaliste du quotidien local, elle est sûre que les blessures du passé sont cicatrisées.

Pourtant, très vite, le sang se remet à couler. Un inconnu s'attaque aux anciens amis de Gretchen et tue des innocents de sang-froid. Et les messages étranges qu'il laisse derrière lui mènent tous à Marissa !

Elle n'a plus le choix : si elle veut échapper à la mort, elle va devoir découvrir les mystères du passé..

Editeur : Folio policier
Date de parution : mars 2013
Nombre de pages : 471

Mon avis
Lu du 06/06/2017 au 11/06/2017

J'ai beaucoup aimé ce roman, rien de gore ni de sanglant dans cette histoire qui se partage entre romance et policier.

Nous faisons connaissance de Marissa qui avait quitté la ville pour se reconstruire, suite au décès de la soeur de son fiancé et de sa rupture.

Dès lé début nous sommes plongés dans l'action, Marissa est victime d'un accident, un inconnu tente de la tuer mais les descriptions de Marissa laissent ses proches dubitatif .

Le roman ne compte pas de temps de mort, l'histoire est rythmé de plusieurs meurtres dont les victimes font partis de la petite bande d’adolescents qui étaient présents le soir du décès de Gretchen, la soeur du fiancé de Marissa.

Les soupçons se portent immédiatement sur Dillon Archer, ce personnage qui nous donne froid dans le dos.

L'écriture est fluide et les chapitres se lisent rapidement, l'auteure arrivent à nous captiver sans laisser paraitre le moindre indice, de ce fait, à un moment on soupçonne plusieurs personnes jusqu’au au moment où on se dit " Wahou je ne l'avais pas vu venir ! " 

Le côté romance des séries télévisés peut gâcher enthousiasme du lecteur mais sans cela le livre aurait beaucoup d'intérêt.

mardi 6 juin 2017

Assurance sur la mort de James M.CAIN

Résumé :

Séduit par la troublante Phyllis Dietrichson, l’agent d’assurance Walter Neff conspire avec elle le meurtre de son mari après lui avoir fait signer une police prévoyant une indemnité pharaonique en cas de mort accidentelle. Évidemment, la compagnie d’assurance va suspecter la fraude, mais Walter et Phyllis sont intelligents, déterminés et totalement sans scrupules. Le crime parfait existe-t-il ? Peut-on vraiment échapper à une vie rangée pour éprouver le grand frisson aux côtés d’une femme fatale ?
Un roman qui fit scandale avant d’être à l’origine de l’un des plus grands films noirs de tous les temps.

Editeur :  Gallmeister - Totem
Date de sortie : 30 mars 2017
Nombre de pages : 160 pages


Mon avis
Lu du 04/06/2017 au 05/06/2017
 Walter Huff est un trentenaire qui connait les ficelles de son métier sur le bout des doigts. Son objectif, comme tous les assureurs, vous faire signer des contrats.

C’est donc tout dans ce but qu’il se rend chez son client Monsieur Nirdlinger afin de lui rappeler que son contrat se termine dans les quinze prochains jours.

Ce dernier n’étant pas là, il fait la connaissance de son épouse, Phyllis, une belle jeune femme qui a conscience de sa beauté, de ses formes avantageuses et en joue pour mieux attirer sa proie.

Walter Huff, en moins de temps qu’il n’en faut tombe sous charme, celle-ci est maligne, se donne des airs de femme tendre, fragile et douce alors qu’en réalité c’est une vraie menthe religieuse !  Sans difficulté elle arrive à obtenir la proposition qu’elle attend de Walter Huff : Il se chargera d’éliminer son époux, et tous deux se partageront l’assurance !

Walter connait toutes les ficelles de son métier, ce que rechercheront les assureurs pour ne pas indemniser la famille, la petite faille qui fera que….Alors il pense à tout, ce que le tueur  lambda oubliera lui y pense, le petite détail qui fera que vous êtes démasqué Walter le connait alors il prépare le meurtre parfait !

Celui que même son collègue Keyes ne découvrira pas ! Pourtant Keyes , c’est la maître, le pro qui découvre l’arnaque !  Vous essayez d’arnaquer ? Lui le découvrira, vous êtes cuit ! Chef du service indemnisation, la moindre petite chose qui vous est anodin est pour lui suspect, il  vérifiera  vos dires même s’il doit y passer la nuit, même s’il doit se brouiller avec ses collègues ! C’est la bête noire des autres services car lui ne lâche pas comme ça !

Malgré tout, Walter et Phyllis monte le meurtre parfait, tout y est réfléchit, ça en fait froid dans le dos, comment peut-on être aussi vicieux, aussi froid et pervers, sans une once d’incertitude ?

Mais comme on dit, rira bien qui rira le dernier ! Walter s’est laissé charmer par une femme qu’il ne connait pas, en valait-elle la peine ? Après tout, il ne sait rien d’elle ni de son passé ! Se pourrait-il que sa faiblesse pour une belle inconnue lui coûte cher ?

C’est un roman qui ne compte que 160 pages, mais qui en si peu arrive à raconter la totalité de cette sombre préméditation, l’appel de l’argent, la faiblesse de la chair, pour vous mener où ? L’auteur ne s’est pas embêté avec des détails inutiles, on va à l’essentiel et ce qui fait qu’on ne le lâche pas !

On découvre le monde des assurances et on comprend pourquoi ce livre a été interdit à sa sortie ! Les mauvaises personnes auraient pu s’en servir, s’aider de ce bouquin pour commettre un acte irréparable !

En tant que lecteur, il m’était primordial de connaître la suite, de découvrir ce que cachait Phyllis, ce à quoi elle était capable et là on tombe de haut ! C’est un serpent cette femme !

Les vingt dernières pages m’ont tout de même laissé perplexe, on passe d’un chapitre plein de rebondissements de suspens, on découvre des choses auxquelles on ne s’attendait pas pour une fin brutale !

Que s’est-il passé ? L’auteur a-t-il voulu en finir rapidement ? Dommage ! Je m’attendais à une fin plus construite alors que là je l’ai trouvé bâclée. Malgré tout, j'ai pris plaisir à découvrir ce bouquin dans lequel je me suis plongé et ai eu beaucoup de mal à le poser !

dimanche 4 juin 2017

Le saut de l'ange de Lisa GARDNER

Résumé

Nuit noire et pluvieuse sur le New Hampshire : au détour d'une route, une voiture fait une violente embardée. Au volant, Nicole ne se souvient de rien, sauf d'une chose : sa fille, qui était avec elle, a disparu. Si les recherches de la police confirment la présence d'une autre personne lors de l'accident, le mari de Nicole prétend que l'enfant n'a jamais existé… Qui croire ? Que s'est-il réellement passé cette nuit-là ?


Editeur : Albin Michel 
Nombre de pages : 471 
Date de parution : 4 janvier 2017




Mon avis
Lu du 16/05/2017 au 31/05/2017

Lisa GARDNER a le don de nous emmener dans des enquêtes compliquées, et dont on ne voit pas de solution, mais sans jamais tombé dans le gore. Avec ce nouveau roman nous sommes encore une fois pas déçu !

Dès le premier chapitre, on se trouve plongé dans l’histoire ! Nicky a un accident de voiture, chose qui peut arriver à n’importe qui, mais pour Nicky ce n’est pas un accident banal. Malgré tout, celle-ci arrive à se sortir du véhicule et ne pense qu’a une seule chose, retrouver sa fille Véro qui se trouvait avec elle dans la voiture.

Enfant qu’elle et son mari n’ont pas, mais Nicky a subi en très peu de temps deux traumatismes crâniens, accident ou pas ? Toujours est-il qu’elle est persuadé d’avoir un enfant.

Avec ce troisième accident la police se pose énormément de questions ! Nicky aurait-elle perdu la tête ou serait-elle une victime ? Mais alors dans ce cas à qui appartiennent les empreintes retrouvées dans la voiture ? Pour la police tout est ambiguë et surtout bizarre.

Au fil des pages, nous apprenons à connaître Nicky et son mari Thomas, mariés depuis 22 ans ils ont passé leur vie à changer de nom, à déménagé et ils fréquentent personne. Ils cachent forcément un secret mais lequel ? Surtout que Nicky passe énormément de temps à parler à Véro qui n’est pas là, elle tient un discours inquiétant, incompréhensible et étrange.

La police, ne veut rien lâcher, pour eux ce couple est bien trop mystérieux, à force de travail et de temps auprès de Nicky, celle-ci a des bribes de souvenirs qui lui reviennent pour finalement la délivrer.

Une lecture qui ne connaît pas de temps de mort, qui nous tient en haleine et dont la fin nous laisse bouche bée
Revenir en haut

mardi 16 mai 2017

Le temps des regrets de Mary Higgings CLARCK


Résumé
 Delaney Wright est au sommet de sa carrière : couvrir le procès le plus sensationnel du moment vaut à cette jeune journaliste d'être promue au JT de 18 heures ! Le cas de Betsy Grant, accusée d'avoir tué son mari, un riche médecin, fascine le public. D'autant que si nombre d'indices accusent la veuve, celle-ci est prête à tout pour prouver son innocence. Y compris à refuser la négociation de peine que lui propose son avocat.
Delaney, convaincue que Betsy n'est pas coupable, veut l'aider à tout prix. Mais, au moment où le procès commence, ses amis Alvirah et Willy Meehan lui révèlent un secret qui la bouleverse : l'identité de sa mère biologique, qu'elle ignorait jusqu'alors.

Editeur :  Editions Albin Michel
Année de parution : 2016
Nombre de pages : 374


Mon avis
Lu du 8 mai 2017 au 15 mai 2017
 J'ai pris un grand plaisir à lire ce livre, les pages se tournent facilement !

Ce n'est pas un coup de cœur mais pas loin !

Les deux personnages principaux sont vraiment très attachants, toutefois dès le début on se doute tout de même de l'identité de la mère biologique de Delaney? c'est cousu de fil blanc!

Mais on se demande bien comment ses amis vont découvrir son identité car ils n'ont aucun indice qui pourraient les aider, aucun document qui pourrait les mettre sur une piste, mais les gens ont parfois la langue bien pendue ce qui, dans ce cas, leur a bien rendus service.

J'ai apprécié de suivre le procès de Betsy, j'avais l'impression de me trouver dans la salle d'audience pendant les interrogatoires, de suivre en direct ce qu'il se passait, d'écouter les avocats tenter de déstabiliser les témoins, en étant parfois dur, en insinuant avec beaucoup de tact que le témoin mentait.

Malgré tout, on se demande qui peut être le coupable car tout accuse Betsy, comment le meurtrier a t'il pu rentrer dans la maison alors que l'alarme était branché ? comment Betsy et l'infirmière n'ont t'elles pu rien entendre puisqu'elle dormait juste à côté ?

Le dénouement est surprenant et jusqu'à la fin on ne se doute de rien !

samedi 13 mai 2017

Vous revoir de Marc LEVY

RÉSUMÉ:

Arthur a promis à la mère de Lauren de ne plus la revoir afin que cette dernière ne soit pas troublée. Mais il n'arrive pas à l'oublier. L'expérience qu'ils ont vécu n'est pas banale : dans le coma, Lauren est venue hanter Arthur afin qu'il la sauve d'une mort prochaine, son esprit est venu lui demander d'empêcher sa mère de la débrancher.
Malheureusement, depuis qu'elle a repris connaissance, elle a tout oublié, jusqu'à cet amour qui les a unis pendant son coma...

 Editeur : Robert Laffont
Nombre de pages :  365
Date de parution : juin 2005 

Mon avis
Lu en avril 2017
J’ai beaucoup aimé cette lecture, le premier tome m’avait vraiment plu et avec ce second  tome je n’ai pas été déçue !

C’est une belle histoire qui y est racontée, deux âmes sœurs dont l’histoire est compliquée, Arthur et Lauren,  l’un est fou amoureux et ne vit que pour l’autre.  Chacun de ses gestes de ses pensées vont vers l’autre.

L’autre qui n’a aucune idée de l’existence de la personne à qui elle fait battre le cœur.

Ils sont faits l’un pour l’autre, aucun doute ! Mais les réunir est pourtant compliqué.

Pourtant, ils se rencontrent à plusieurs reprises et Lauren ne se doute de rien, pour Arthur l’émotion est trop forte, son cœur s’emballe, sa respiration s’accélère bref il est en transe pour Lauren.

Les pages se tournent facilement, c’est une lecture légère, le côté paranormal met du piment à tout ça, les chapitres sont courts et on est pris dès le début dans la spirale, on se doute de la fin qui  est prévisible, on s’en doute dès le départ  mais malgré tout on veut  savoir comment ça se passer, lire une belle histoire, un beau dénouement, une belle fin !

mercredi 26 avril 2017

Une putain d'histoire de Bernard MINIER

Résumé :
« Au commencement était la peur… »

Hors des flots déchaînés, une main tendue vers le ciel. Un pont de bateau qui tangue, la pluie qui s’abat, et la nuit… Le début d’une « putain d’histoire ».
Une histoire d’amour et de peur, de bruit et de fureur. L’histoire de Henry, 17 ans, que le meurtre de sa petite amie plonge dans l’enfer du soupçon. Sur son île, Glass Island, battue par les vents, cernée par la brume 360 jours par an et uniquement accessible par ferry, tout le monde connaît tout le monde, jusqu’au plus noir de ses secrets. Ou du moins le croit-on.
Quand la peur gagne, la vérité s’y perd…


Éditeur : Pocket
Date de parution : 12 mai 2016
Nombre de pages :  490

Mon avis
Lu du 07/04/2017  au 25/04/2017
C'est le premier livre que je lis de cet auteur, et j'ai beaucoup aimé.
Tout est réuni pour avoir un bon roman, une intrigue bien menée, des fausses pistes, des suspects à foison.
 
L'écriture est légère, les pages se tournent seules car nous sommes pris dans la spirale de la curiosité, et plus rien d'autre ne nous intéresse que de savoir  qui a tué Naomi ? Pourquoi ? Et surtout comment !

Les personnages sont attachants, chacun avec leur petits secrets, leurs petits défauts.

L'enquête est un peu longue, ça ne décolle pas ! on se demande si vraiment la police a envie de savoir ce qu'il s'est passé, c'est un peu comme ça dans les petits village parfois, on ne fait pas de vague, on ne veut pas que l'on entende parler de notre village, tout le monde se connait, tout le monde sait tout sur tout le monde, ou du moins le pense car parfois les apparences sont bien trompeuses ! Mais la fin est vraiment surprenante et là on se dit : Non c'est pas vrai ! Je n'ai rien vu venir ! L'auteur nous a bien mené en bateau ! Bravo

jeudi 6 avril 2017

La fille du train de Paula HAWKINS

Résumé
Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : à 8 h 04 le matin, à 17 h 56 le soir. Et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants : Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l’être par le passé, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Jusqu’à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. La jeune femme aurait-elle une liaison ? Bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, Rachel décide d'en savoir plus. Quelques jours plus tard, elle découvre avec stupeur la photo d'un visage désormais familier à la Une des journaux : Jess a mystérieusement disparu... « Addictif. » Télérama « Un bijou de polar psychologique. » Le Figaro Magazine Paula Hawkins a vécu au Zimbabwe, en France et en Belgique, et réside désormais à Londres. Elle a été journaliste pendant quinze ans avant de se consacrer à la fiction. La Fille du train (Sonatine, 2015), son premier roman, a été publié dans le monde entier avec succès. Dreamworks en a acquis les droits d’adaptation cinématographique, et le film sortira dans les salles en octobre 2016

Nombre de pages : 456
Editeur : Pocket
Parution : septembre 2016


Mon avis
Lu du 25/03/207 au 04/04/2017
 Je l'ai dévoré ! Ce roman un peu décalée change de ce qu'on a l'habitude de lire, Rachel qui ne se remets pas de sa rupture et qui a sombré dans l'alcool, Anna , la nouvelle femme de Scott qui pense être au paradis, que sa vie est parfaite et Mégan dont Rachel est persuadé, sans la connaître, qu'elle a une vie merveilleuse.

Les apparences sont parfois trompeuse !

Dès le début nous sommes dans le vif du sujet et il est ensuite très difficile de fermer le livre sans savoir ce qu'il se passe ensuite, j'ai trouvé ce roman addictif ! Je voulais constamment continuer ma lecture, ne pas le lâcher !

jeudi 10 novembre 2016

Repartis pour un tour de Kristan HIGGINS

Résumé :
Le mariage ? Pas pour moi ! Voilà le credo de Colleen O'Rourke. C’est vrai, cette posture légèrement psychorigide a quelque chose à voir avec sa rupture, il y a dix ans, avec le beau, l’incomparable, le parfait Lucas Campbell. Une expérience proche du saut à l’élastique… mais sans élastique, que Colleen ne veut plus jamais revivre. JAMAIS ! Depuis ce jour, elle se contente de flirts sans lendemain, joue les entremetteuses pour ses amies et console les amoureux éconduits venus s’échouer dans le bar qu’elle tient avec son frère à Manningsport .
Alors que faire lorsqu’une urgence familiale ramène Lucas Campbell en ville ? Parce que, évidemment, il est toujours aussi beau, aussi incomparable, aussi parfait. Doit-elle fuir? Combattre? Se laisser tenter?

Editeur : Mosaic
Date de parution : 2016
Nombre de pages :  561

Lu en octobre 2016
Mon avis
Décidément j'adore cette auteure ! Même si la fin est prévisible comme tous ses autres romans, on passe un excellent moment avec ce livre ! 
On y retrouve tout ce qui caractérise ses autres livres : passion, amour, humour, loyauté, amitié… 
Colleen a  renoncer à trouver l'amour de sa vie depuis que Lucas Campbell lui a brisé le coeur il y a dix ans. Mais Lucas est de retour que doit-elle faire ? Parce que bien sûr, elle ne l'a jamais oublié ! Elle se bat contre ses sentiment, de peur de souffrir une nouvelle fois mais Lucas n'a pas cessé de l'aimer durant toutes ces années et il compte bien lui faire savoir.

Avec une plume fluide, légère et prenante, l’auteur nous offre une romance qui parle de seconde chance pour un couple qui s’aime passionnément. Une intrigue parfaitement menée, qui tient la route et très intense en émotions. Un très bon rythme où il n’y a pas de place à l’ennui.

Becky à la rescousse de Sophie KINSELLA

Résumé
 Entre L.A. et Vegas, de nos jours.Déçue par Hollywood, Becky a décidé de se recentrer sur l’essentiel : sa famille et ses amis. Et il y a urgence ! Car pendant que Becky comprenait dans la douleur que les coulisses de l’usine à rêves sont peu reluisantes, Tarquin, le mari de Suze, disparaissait, comme hypnotisé par un gourou New Age aux intentions pas très love and peace, tandis que Graham, son père, partait à la recherche d’un vieil ami détenteur d’un lourd secret.C’est donc dans un combi Volkswagen du meilleur goût que Becky, son époux, sa fille, Suze, sa mère et la meilleure amie de cette dernière se lancent on the road. Au programme : rodéo parties, foires d’art contemporain campagnard, et les paillettes de Vegas.Et à l’arrivée, pour notre accro préférée, une révélation : le shopping, c’est bien, la famille, c’est encore mieux… 

Editeur : Belfond
Date de parution :2016
Nombre de pages : 315

Lu en octobre 2016
Mon avis
Heureuse de retrouver Becky, qui a énormément mûrie mais reste toujours la femme pétillante, amusante et pleine d'idée qu'elle a toujours été.

Le précédent tome m'avait laissé sur ma faim mais avec celui-ci on retrouve l'énergie des premiers tomes. Nous l'avions quitté toute repentante après ses délires hollywoodiens "Fast and Famous" mais a Becky a compris que dans la vie le plus important sont les gens que l'on aime, qui nous entoure.

Jusqu'à ce que la mort nous unissent de Karine GIEBEL

Résumé :
Jusqu'à ce que la mort nous unisse
L'Ancolie est une fleur aussi belle que toxique. Belle, à l'image de certains souvenirs. Toxique, à l'image de certains regrets.
L'Ancolie, c'est aussi le nom d'un chalet perdu en pleine montagne.
C'est là que vit Vincent, un homme seul et meurtri. Rejetant son passé et redoutant son avenir, il préfère vivre dans le présent. Une existence éprise de liberté qu'il consacre entièrement à sa passion pour la montagne et à son métier de guide.
Jusqu'au jour où la mort frappe tout près de lui, l'obligeant à sortir de sa tanière.
Aux yeux de tous, un tragique accident, une chute mortelle. Seul Vincent est persuadé qu'il s'agit d'un meurtre, que ce n'est pas la montagne qui a tué, et que les vrais coupables doivent payer.

Editeur :Pocket
Nombre de pages : 600
Date de parution : 2009 

Lu en septembre 2016
Wahou ! C'est un roman addictif les pages défilent sans que l'on s'en rende compte ! Ce livre vous laisse chancelante, la boule au ventre, émue aux larmes, après avoir décliné une palette complète d'émotion.
D'emblée les personnages savent vous apprivoiser, juste assez atypiques pour vous conquérir. D'ailleurs Vincent, guide de montagne expérimenté, est séducteur qui multiplie les aventures d'une nuit depuis que la femme
de sa vie l'a quitté en laissant un laconique message sur son ordinateur. Lorsque Pierre son ami de toujours est découvert mort dans un ravin, la thèse de l'accident ne lui semble pas plausible. Entre en scène le deuxième personnage central, Servane une jeune gendarme, et ces deux-là que tout sépare, vont se lancer dans une enquête périlleuse : faire la lumière sur les secrets qui hantent la vallée.

Illusions mortelles de Charlotte LINK

Résumé
Un coup de fil depuis une station-service, et puis plus rien : Peter, le mari de Laura, parti dans le sud de la France, a disparu sans laisser de traces. Restée seule à Francfort, Laura s'inquiète, panique et enquête. Elle découvre alors que son mari n'était pas celui qu'elle croyait : des dettes, une double vie, une maîtresse… Tout laisse croire qu'il a pu choisir de disparaître, l'abandonnant avec sa petite fille. Bien décidée à le retrouver, Laura descend dans le village près de Cassis où Peter devait se rendre. Mais un tueur en série rôde dans les environs, un tueur dont les liens avec Peter sont des plus mystérieux…  

Editeur : Presse de la Cité
Date de parution : 2006
Nombre de pages : 384 

Lu en septembre 2016
Mon avis
J'avoue qu'au début de ma lecture, je n'étais pas très emballée.

Trop de personnages, je m'y perdais et ne voyais absolument pas où l'auteure voulait en venir, tout en sachant que bien sur le tout allait de lier à un moment où un autre, du coup je trouvais ce début long et je m'y perdais.

Mais d'un seul coup, l'auteure à su captée mon attention, en une dizaine de pages le suspense est devenu intenable et les rebondissements surprenant ! Je ne voulais qu'une seule chose savoir jusqu'où cela allait aller !

Car malgré que je trouvais Laura, au début, un peu niaise qui ne vivais que d'amour et d'eau fraiche, ne voyais pas ce qu'il se passait dans le monde extérieur, elle a su relever la tête et démontrer qu'elle était une femme de caractère, qui affronte ses responsabilités et tout autant le danger !

J'ai finalement beaucoup aimé ce bouquin !

lundi 19 septembre 2016

Le secret du mari de Liane MORIARTY

Présentation de l'éditeur :
Jamais Cecilia n aurait dû lire cette lettre trouvée par hasard dans le grenier. Sur l enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n ouvrir qu après ma mort ». La curiosité est trop forte, elle l ouvre et le temps s arrête... À la fois folle de colère et dévastée par ce qu elle vient d apprendre, Cecilia ne sait que faire : si elle se tait, la vérité va la ronger, si elle parle, ceux qu elle aime souffriront.
Liane Moriarty brosse un tableau nuancé et émouvant de l amour (marital et familial) et se révèle bien mieux qu un simple auteur de best-sellers : une romancière dont les personnages attachants pourraient être vos amis ou vos voisins, avec leurs qualités et leurs failles.

Découvert par Amy Einhorn, l éditrice américaine de La Couleurs des sentiments, Le secret du mari est un immense succès aux U.S.A : N° 1 sur la liste des best-sellers du New York Times, il figure toujours sur les listes des meilleures ventes deux ans après sa sortie.
Le Secret tient en haleine deux millions de lecteurs dans le monde dont un million aux USA.

Editeur :  Albin Michel
Nombre de pages :400 pages

Mon avis
Lu en septembre 2016
Au début, j'ai trouvé l'histoire sans grand intérêt et un peu superficielle. Le milieu fait beaucoup pensé au héroines de la série Déspérate Houswive.
Il y a beaucoup de personnages qui au premier abord n'ont rien à voir les uns avec les autres et de fil en aiguille on se rend compte qu'une seule et même chose les nouent. 
Mais au fil de la lecture, on se laisse happer par les événements, on se demande ce que peut bien contenir cette fameuse lettre laissé à Cécilia écrite par son époux il y a plusieurs années. Rapidement, son contenu est dévoilé et là on veut connaitre l'avenir de chaque personnages, et surtout la raison de cet acte ! D'un seul coup, tout s'emboite, tous les personnages se relient et là il est tout simplement impossible de lâcher le bouquin ! On passe de la colère, à la tristesse et également par la compassion.
Très beau livre ! Ecrit avec une écriture légère mais addictive !

samedi 10 septembre 2016

La dernière trace de Charlotte LINK

Résumé
10 janvier 2003. Pour la première fois, Elaine Dawson quitte son village du Somerset afin de répondre à l'invitation de Rosanna, une amie de la famille qui se marie à Gibraltar. Mais tous les vols au départ de Heathrow sont annulés à cause du brouillard. Alors que la jeune provinciale s'apprête à passer la nuit dans une salle d'embarquement, un aimable Londonien propose de l'héberger. Elaine accepte. On ne la reverra plus. Cinq ans plus tard, Rosanna doit écrire une série d'articles sur les disparitions inexpliquées pour un magazine. L'occasion pour elle de savoir enfin ce qui est arrivé à Elaine. La journaliste est loin de se douter qu'en s'engageant dans cette enquête elle va se mettre en danger de mort... 10 janvier 2003. Pour la première fois, Elaine Dawson quitte son village du Somerset afin de répondre à l'invitation de Rosanna, une amie de la famille qui se marie à Gibraltar. Mais tous les vols au départ de Heathrow sont annulés à cause du brouillard. Alors que la jeune provinciale s'apprête à passer la nuit dans une salle d'embarquement, un aimable Londonien propose de l'héberger. Elaine accepte. On ne la reverra plus. Cinq ans plus tard, Rosanna doit écrire une série d'articles sur les disparitions inexpliquées pour un magazine. L'occasion pour elle de savoir enfin ce qui est arrivé à Elaine. La journaliste est loin de se douter qu'en s'engageant dans cette enquête elle va se mettre en danger de mort…

Editeur :Presse de la cité
Nombre de pages : 460
parution : mai 2010  

Lu en aout 2016 
J'avais adoré "La vallée du renard" je m'attendais à retrouver ce suspens mais dans ce roman c'est beaucoup plus lent, il y a moins d'action et c'est assez long

samedi 30 juillet 2016

Sans plus attendre de Kristan HIGGINS

Résumé


Tic, tac… Tic, tac. A 35 ans, encore célibataire et zéro bébé en vue, Honor est convaincue que son horloge biologique lui fait les gros yeux. Elle se résout à parler mariage à l’homme qu’elle aime depuis le lycée et avec lequel elle entretient une relation amoureuse extrêmement intermittente. Résultat ? Un refus gentiment emballé mais sans équivoque. Déjà sonnée, Honor reçoit le coup de grâce quelques semaines plus tard, quand l’ex homme de sa vie annonce son mariage avec celle qu’elle considérait jusque-là comme sa meilleure amie.
Prête à tout pour redonner un peu de tenue à son amour-propre ratatiné, Honor (envisage cette fois le mariage de convenance et) fait une proposition à un certain Tom Barlow, professeur d’anglais de Manningsport qui a désespérément besoin d’une green card pour rester aux Etats-Unis. Sur le coup, l’idée lui semble géniale … avant que la situation ne s’emballe et n’échappe totalement à son contrôle. Avec son talent unique pour peindre des héroïnes gaffeuses, drôles, et complètement attendrissantes, Kristan Higgins nous livre ici sa version moderne et détonante du thème de la trentenaire paniquée par le désir d’enfant. A propos de l’auteur : Depuis la publication de son premier livre, Kristan Higgins a vu ses romans classés sur les listes de best-sellers de USA Today et du New York Times. De grands magazines américains l’ont élue « meilleur roman de l’année » à plusieurs reprises. Auteur de comédies piquantes et pleines de charme, elle possède le don rare de savoir faire (vraiment) rire autant que d’émouvoir (aux larmes). 

Editeur : Mosaic
Nombre de pages : 480 pages
Date de parution : octobre 2015

Mon avis
 Lu en juillet 2016

Quelle joie de découvrir le dernier roman de Kristan Higgins.
Dans ce dernier livre, nous faisons la connaissance de Honnor, qui depuis des années est amoureuse de son meilleur ami, ils entretiennent une relation spéciale mais pour Honnor c’est normal et la suite des choses ne peut être que le mariage accompagné d’un bébé. Mais elle se trompe énormément, cet ami ne voit pas les choses comme elle et honnor comprends enfin ce qu’il ressent pour elle quand celui-ci lui expliquer en étant très maladroit.
Pour honnor, c’est fichu, elle est persuadé que sa vie ne sera pas comme le rêve, donc pourquoi pas faire un mariage blanc avec Tom Barlow, lui a besoin d’une carte verte, Honnor se dit que peut-être il pourrait lui donner un enfant.
Mais la vie n’est pas aussi simple pour Honnor au point où on se demande si le mariage aura tout de même lieu. Toutefois la fin est cousu de fil lorsqu’on connaît les romans de Kristan Higgins mais le suspense est maintenue jusqu’au bout !
En bref, comme ses autres livres, j’ai adoré, c’est léger, amusant par moment, touchant à d’autre, on se laisse vite embarqué dans l’histoire et on passe un bon moment.