mercredi 15 juin 2011

Piège nuptial de Douglas KENNEDY

Présentation de l'éditeur
Ce qui a manqué à Nick, journaliste américain en virée dans le bush australien ? Quelques règles élémentaires de survie : 1 Ne jamais conduire en pleine nuit sur une route déserte : un kangourou se ferait une joie de défoncer votre pare-chocs. 2) Ne jamais céder aux charmes d'une auto-stoppeuse du cru. 3) Et ne jamais se laisser droguer, enlever et épouser par ladite autochtone. Dans son village, en effet, le divorce n'est pas autorisé. Mais le nombre de veuves y est impressionnant...


Biographie de l'auteur

Né à New york en 1955, Douglas Kennedy a écrit trois récits de voyages remarqués, mais c'est un polar, Cul-de-sac, qui va le révéler, bientôt suivi de L'homme qui voulait vivre sa vie (1998), traduit en une quinzaine de langues, et en cours d'adaptation cinématographique. Ses romans suivants, Les désarrois de Ned Allen, La poursuite du bonheur, Rien ne va plus et Une relation dangereuse ont également connu un immense succès. Vinrent ensuite Les charmes discrets de la vie conjugale (2005), suivis de La femme du Ve (2007). En 2008, les éditions Belfond ressortent le mythique Cul-de-sac dans une nouvelle traduction et sous le titre Piège nuptial. Son nouveau roman Quitter le monde vient de paraître chez le même éditeur. Douglas Kennedy vit entre Londres, Berlin et Paris.


Editeur :
Pocket (21 octobre 2010)
Nombre de pages : 250
Prix : 6,27 euros

Mon avis :
Lu 10/06/2011 au 12/06/2011
Wahou !!!! Mais où est-on avec ce livre? Quel cauchemar pour notre héros , Nick, lui qui voulait voyager se retrouve prisonnier, kidnappé par une folle furieuse qui a décidé d'en faire son époux que ça lui plaise ou non.
Tous les membres de sa famille et les autres occupants de la "ville" si l'on peut appeler l'endroit où ils vivent une ville, cet endroit étant perdu au beau milieu du bush australien, sont aussi dérangés que notre jeune mariée ! On arrive à se demander si une telle chose pourrait réellement exister tellement ça nous donne froid dans le dos. Un livre qu'on ouvre et qu'on a du mal à refermer tant on veut savoir jusqu'où ca va nous emmener !

2 commentaires:

Céline72 a dit…

Je n'ai pas encore de livres de cet auteur, je me note celui-ci il me tente vraiment, merci pour cette critique.

le coin lecture a dit…

Je te conseille également : Une relation dangereuse, le meilleur que j'ai lu de lui !