jeudi 19 juin 2014

La dernière valse de Mathilda de Tamara MCKINLEY

Résumé

Dans la chaleur étouffante du bush australien, Mathilda, treize ans, fait ses adieux à sa mère. Quelques voisins sont rassemblés autour de la tombe, pour rendre un dernier hommage à cette femme courageuse. Un peu à l'écart, le père de Mathilda n'a qu'une hâte : que tout cela se termine afin qu'il puisse vendre le domaine de Churinga. Mathilda, elle, comprend que les choses ne seront jamais plus comme avant... Cinquante ans plus tard, Jenny découvre le journal intime de Mathilda. A mesure que progresse sa lecture, l'angoisse l'assaille... A-t-elle bien fait de venir s'installer à Churinga ? Par son atmosphère envoûtante, la force de ses personnages, cette saga australienne s'inscrit dans la lignée des chefs-d'œuvre de Colleen McCullough.




Éditeur :  EDITIONS ARCHIPOCHE
Nombre de pages : 566 
Date de parution : 3 janvier 2007
Prix : 8,50 €




Mon avis
Lu du 06/06/2014 au 13/06/2014
Coup de cœur pour ce livre.
On est plongé dans le bush Australien et sa terre rouge.
On est touché par le destin de Mathilda, dont le malheur l'a poursuivi toute sa vie.
Elle se bat pour garder les terres que sa mère lui a légué à sa mort, à 13 ans elle se retrouve à la tête d’une exploitation à gérer avec un père alcoolique et violent.

Sa rage de réussir et sa force mentale vont l’aider dans sa réussite, mais à quel prix ?

Quand enfin elle pense avoir le droit au bonheur et être heureuse, son existence et ses repères s’écroulent comme un château de cartes.

L’auteur arrive à nous plonger totalement dans le roman, on s’imagine parfaitement bien les paysages, les personnes, les situations…Comme si nous y étions. Quand je posais mon livre, je continuais d’y penser avec la seule envie de pouvoir avoir un moment pour m’y replonger





1 commentaire:

Anonyme a dit…

Coucou,
j'ai adoré cette lecture faite il y a quelques années, un vrai grand best seller, et qui nous transporte dans un pays que j'adore: L'Australie, je le recommande vivement!
Bon dimanche à toi et plein de bonnes lectures;
Natacha