vendredi 16 septembre 2011

Elle s'appelait Sarah de Tatiana De ROSNAY

4è de couverture:

Paris, juillet 1942 : Sarah, une fillette de dix ans qui porte l’étoile jaune, est arrêtée avec ses parents par la police française, au milieu de la nuit. Paniquée, elle met son petit frère à l’abri en lui promettant de revenir le libérer dès que possible. Paris, mai 2002 : Julia Jarmond, une journaliste américaine mariée à un Français, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vél d’Hiv. Soixante ans après, son chemin va croiser celui de Sarah, et sa vie changer à jamais. Elle s’appelait Sarah, c’est l’histoire de deux familles que lie un terrible secret, c’est aussi l’évocation d’une des pages les plus sombres de l’Occupation. Un roman bouleversant sur la culpabilité et le devoir de mémoire, qui connaît un succès international, avec des traductions dans vingt pays.
Ce livre a obtenu le prix Chronos 2008, catégorie Lycéens, vingt ans et plus.


Édition: Le livre de poche
Nombre de pages
:416

Lu dans le cadre du challenge Partage-Lecture

Lu du 25/08/2011 au 12/08/2011

Véritable coup de cœur pour ce livre qui bouleverse.

Sarah, l'héroïne de ce livre m'a beaucoup touchée.
J'avais l'impression de ressentir toute sa peur et sa tristesse, surtout lors des passages concernant son petit frère qu'elle pensait avoir mis en sécurité mais qui perdit la vie, elle s'en voudra à tout jamais.

D'ailleurs en le lisant on se demande si une famille, famille séparée et déchirée lors de cette rafle n'a vécue dans la maison qui est désormais la notre , maison tranquille et douillette ...

Le personnage de Julia est touchant, elle va remuer ciel et terre afin de retrouver Sarah qui est devenue adulte et dont un secret familial lie les deux femmes.
Ce livre mêle fiction et réalité car on y parle des camps ainsi que des villes qui les abritaient notamment le camps de DRANCY. Je m'imaginais parfaitement chaque personnages du livre, notamment le personnage de Julia, joué au cinéma par Kristin SCOTT THOMAS, je n'ai pas encore vu le film et je cela ne serait tardé.
C'est à mon avis un livre pour lequel il ne faut pas passer à côté. Une fois refermé on se pose des question.

C'est le second livre que je lis de cette auteure, et les deux se fut des coups cœurs !

3 commentaires:

Mia a dit…

Salut !
Il fait également parti de mon challenge mais je ne l'ai pas encore lu, ta critique donne envie de découvrir ce livre, bises !

le coin lecture a dit…

Coucou Mia, contente de ton passage j'ai hâte de lire ton avis

Céline72 a dit…

Il fait partie d'un de mes challenges...il me tarde de le lire.