vendredi 8 octobre 2010

L'Epouvantail de Mickael CONNELLY

Présentation de l'éditeur

Viré du LA Times, le journaliste Jack McEvoy hésite entre le dégoût et la rage. Mais c'est la fierté qui finalement l'emporte : dans les quinze jours qu'il lui reste, il compte mener une enquête qui lui vaudra ? excusez du peu - le prix Pulitzer. Et les pontes de la direction n'auront plus que leurs yeux pour pleurer. Son temps est compté, et a priori l'histoire d'Alonzo Winslow, un dealer meurtrier de 16 ans, n'a rien de prometteur : le gamin a avoué. Mais dans des conditions pour le moins douteuses... Embarqué dans une aventure qui le dépasse, convaincu que la police a triché, Jack lance un SOS. à Rachel Walling, l'agent du FBI qu'il aime depuis toujours. Sans se douter que dans le même mouvement, il enclenche le piège machiavélique tendu par un tueur d'une intelligence et d'une cruauté ahurissantes.


Biographie de l'auteur

Auteur, entre autres ouvrages, de Créance de sang, Le Poète, Deuil interdit, Echo Park et Le Verdict du plomb, Michael Connelly a remporté, et souvent plusieurs fois, tous les prix du roman policier américain.


Nombre de pages : 490
Edition : Seuil (14 mai 2010)

Mon avis :
Lu du 25/09/2010 au 06/10/2010
J'ai bien aimé ce livre, ce n'est pas un coup de coeur mais ce livre ne m'a pas déplu. Le journaliste MacEvoy a du caractère il ne se laisse pas démonter lorsqu'il apprend qu'il est licencié ,il se jette dans l'enquête d'un meurtre dont un adolescent est accusé, pourtant certains détails sont identiques à un autre meurtre dont le jeune Alonzo ne peut être l'auteur. En fouinant un peu partout comme son métier lui a appris MacEvoy va vite réunir plusieurs indices, il sera aidé par Rachel, agent du FBI, pour qui il nourrit un sentiment qui va au delà de l'amitié. Ensemble il vont remonter jusqu'au vrai meurtrier, non sans difficultés, d'ailleurs Connelly a su faire dévier leur enquête à un moment ce qui a donner du peps au roman.

Aucun commentaire: