mercredi 10 octobre 2012

La vie secrète d'une mère indigne de Fiona NEILL



 

Résumé :

D'un côté, il y a ces mères exemplaires, celles qui préparent plusieurs gâteaux pour la kermesse de l'école, tiennent les stands de chamboule-tout, s'occupent de coudre les costumes du spectacle de fin d'année ; ces femmes toujours ponctuelles, pomponnées, et souriantes en prime! Et puis de l'autre, il y a ces mamans débordées qui claquent la porte de chez elles en laissant les clés à l'intérieur, accompagnent leurs enfants à l'école en pyjama et oublient systématiquement leur goûter... Lucy appartient définitivement à cette deuxième catégorie. Pour ce qui est de l'organisation, c'est une vraie calamité! Mais si elle fait tout de travers, c'est toujours avec sincérité. Et malgré les loupés, elle se débrouille comme elle peut avec sa petite famille. Là où les choses se compliquent, c'est quand elle commence à lorgner sur un parent d'élève... super sexy, rencontré à la sortie des classes! Mauvaise idée, Miss Catastrophe. Très, très mauvaise idée !



Éditeur : Fleuve Noir
Nombre de pages : 405 pages  
Date de parution : 10/09/09

Mon avis
Lu du  29/09/2012 au  08/10/2012

Que dire de ce livre ?
Hormis que d’ici quelques semaines je l’aurais sûrement oublié. Pourtant je m’attendais à passer un agréable moment, la couverture était plutôt sympathique, le résumé assez rigolo bref les ingrédients indispensables  à un bon Chick litt.

Malheureusement mes espoirs n’ont pas été récompensés. J’ai trouvé que ça manquait de pep’s, de situations plus délirante les unes que les autres et que c’était assez répétitif et un peu insipide. Mais durant les 20 dernières pages sur ce roman qui en compte 403 j’ai apprécié cette  lecture, les situations partaient dans tous les sens tel le bouquet final d’un feu d’artifice, j’ai même rigolé à un moment.
Je regrette toutefois que cela ne soit arrivé qu’à la fin du livre car l’idée était bonne, les personnages tous attachants chacun à leur façon mais la magie n’a malheureusement pas opérée.
 

Aucun commentaire: