lundi 30 décembre 2013

Poppy Wyatt est un sacré numéro de Sophie KINSELLA


                                                                                       Résumé
En Angleterre, de nos jours. Poppy Wyatt est au bord de la crise de nerfs : elle vient de perdre sa bague de fiançailles, celle qui est dans la famille de son fiancé Magnus depuis plusieurs générations. Et pour couronner le tout, on vient de lui dérober son portable. Juste au moment où elle envisage la fuite à l’étranger, elle découvre dans une poubelle un téléphone. Miracle ! Enfin pas si sûr… Car ce portable appartient à l’assistante d’un dénommé Sam qui n’a pas l’air de saisir l’urgence de la situation. A force de supplications, Poppy réussit à le persuader de lui laisser ledit téléphone. C’est juré, c’est l’affaire de quelques heures, et elle lui transmettra tous ses messages d’ici là. Sauf que bien entendu, toute cette affaire va rapidement tourner au vinaigre : impossible de retrouver cette foutue bague, la soirée avec les beaux-parents vire au désastre, Magnus n’est pas d’un très grand soutien et Lucinda, la très irritable wedding planner, est aux abonnés absents. Et puis, il y a ces messages étranges reçus sur le portable de Sam, qui laisseraient entendre qu’un complot se prépare contre lui dans sa propre entreprise. Poppy parviendra-t-elle à redresser la situation ?

Editeur :  Belfond (2 mai 2013)
Nombre de pages : 420 pages

Lu du 19/12/2013 au 30/12/2013
Coup de coeur pour cette fin d'année !
J'ai adoré ce livre, c'est léger, distrayant, frais. Poppy est la copine que nous aimerions toutes avoir, un peu maladroite, tête en l'air mais tellement attentionnée,  et qui ne veut de mal à personne, au contraire, elle fait tout ce qu'elle peut pour que les personnes qu'elle connait soit heureuses, même si parfois ça dérape, crée des soucis, des conflits même, mais ça elle s'en rend compte qu'après et s'en veut.... Certes, la fin est cousue de fil blanc dès le début mais ce n'est pas gênant car on s'évade avec ce roman, on passe un vrai moment de détente !

Aucun commentaire: