mardi 26 juin 2012

La femme du Vè de Douglas KENNEDY

Résumé
Il y a encore quelques mois, Harry Ricks était professeur dans une université américaine et menait une vie tranquille avec sa femme et sa fille. Aujourd'hui, il survit tout juste dans une chambre de bonne crasseuse à Paris, au fin fond du Xe arrondissement, et n'a plus aucun contact avec sa famille. Alors qu'il croit toucher le fond, la passion fait irruption dans sa vie : elle s'appelle Margit, elle est hongroise et sensuelle. Et très énigmatique : Harry ne devra pas lui poser de questions sur son travail, son passé, sa vie, et ne pourra la voir que deux fois par semaine, à dix-sept heures, dans son appartement du Ve. Comme envoûté, Harry accepte. Mais bientôt se produisent autour de lui d'étranges coïncidences.


Nombre de pages : 377 pages
Éditeur : Belfond
Lu du 13/06/2012 au 20/06/2012
Mon avis sur ce livre
J’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, je n’accrochais pas vraiment, les descriptions un peu obscures de certaines rues de paris et des personnes qui ne sont pas toutes bonnes à fréquenter ont fait que je n’arrivais pas à trouver le truc petit qui fait qu’on n’a pas envie de lâcher son livre.
Mais l’arrivée
de Margit à changer la donne, l’histoire a finalement pris de l’intérêt et dès ce moment j’avais hâte de rouvrir mon livre pour connaître la suite, le côté un peu paranormal dans le style de Musso et Levy n’était pas déplaisant.

1 commentaire:

Céline72 a dit…

Je compte le lire un de ces jours.